Swisscom construit un cloud suisse sécurisé et à l'abri des surveillances étatiques ?

Selon différents médias (notamment Reuters) ayant relayé l’information ce week-end, Swisscom pourrait proposer une solution pour le cloud qui serait l’équivalent des comptes bancaires suisses. L’information fait d’abord sourire, car au vu de l’état du “secret” bancaire suisse actuel, la comparaison n’est pas vraiment des plus adéquates ou flatteuses.

Au vu des informations “révélées” par Edward Snowden ces derniers mois, il n’est pas étonnant que des sociétés tentent de profiter de la situation pour tirer leur épingle du jeu. En l’occurrence, Swisscom déclare que ses services cloud peuvent maintenant être très intéressants pour des sociétés ou particuliers basés à l’étranger et qui chercheraient à stocker des données à l’abri des yeux et oreilles des gouvernements. L’opérateur va même plus loin et affirme qu’il peut fournir un degré de sécurité qui ne serait pas disponible ailleurs dans le monde pour mettre à l’abri des gouvernements les données des clients. C’est une affirmation amusante puisque Swisscom appartient en majorité à la Confédération suisse, autrement dit, l’État.

Là où Swisscom a certainement une carte importante à jouer, c’est grâce au régime juridique et à la législation sur la protection des données. Évidemment, Swisscom est soumis à la loi et dans l’éventualité où un juge ordonnerait de communiquer certaines données, ou si la loi prévoit certains cas, l’opérateur ne pourrait pas refuser. Il est également important de noter que, dans le cadre de la législation actuelle, les services de renseignements suisses ne peuvent pas intercepter ou fouiller allègrement les données. Cependant, le cadre légal actuel est efficace et protecteur, deux caractéristiques sans doute recherchées.

Vous hésitez à investir dans le Cloud Computing de peur de compromettre vos données sensibles. Chez Swisscom, vos données restent dans nos centres de calcul ultramodernes, en Suisse, dans un Cloud privé. Nous vous offrons la garantie d’une protection des données et d’une sécurité juridique sous le régime suisse. Les données relatives aux personnes et les données d’entreprise sensibles sont protégées contre les accès depuis l’étranger. (Source)