Tout ce que vous faites ou dites sur les réseaux sociaux peut être utilisé pour la publicité

Souvenez-vous-en.

Vendredi passé, Google a annoncé une mise à jour de ses conditions générales d’utilisation (CGU) qui entrera en vigueur le 11 novembre 2013. Principal changement, la possibilité pour la société américaine d’afficher votre photo de profil Google+ ainsi que vos nom et prénom avec des annonces publicitaires. Rien de nouveau puisque nombre de réseaux sociaux le font déjà.

Un commentaire, un +1, un post pourra servir un usage publicitaire chez Google. Par exemple, sur la publicité d’une compagnie aérienne ou d’un restaurant, un utilisateur pourra consulter un commentaire ou un post d’un de ses contacts sous la forme d’une recommandation, ainsi qu’afficher la photo d’un de ses contacts si celui-ci a attribué un +1 à des résultats de recherche.

Après Facebook qui a supprimé récemment la possibilité de masquer son profil dans les résultats du moteur de recherche interne au réseau social, Google emboîte le pas sur une fonctionnalité présente depuis quelque temps déjà chez d’autres concurrents. En soi, c’est un changement auquel on s’attendait puisque Google utilise déjà les +1 et photos de profil dans les publicités et résultats de recherche.

Si vous disposez d’un compte Google, nous pouvons faire apparaître le nom et la photo de votre profil, et toute activité que vous exercez sur Google ou sur des applications tierces connectées à votre compte Google (telles que les +1 que vous attribuez, les avis que vous rédigez ou les commentaires que vous postez) au sein de nos Services, y compris dans le cadre de la diffusion d’annonces ou dans d’autres contextes commerciaux. Nous nous conformerons aux paramètres de partage ou de visibilité que vous définissez dans votre compte Google. Par exemple, vous pouvez définir vos paramètres pour que votre nom et votre photo n’apparaissent pas dans une annonce. (Source : CGU modifiées)

Google offre donc la possibilité de ne pas afficher ces recommandations. Il suffit de se rendre sur cette page et de décocher la case en bas. Google ajoute que “si vous avez déjà désactivé l’affichage de vos +1 sur les annonces, votre choix sera conservé avec la version mise à jour du paramètre. Par ailleurs, les actions des utilisateurs de moins de 18 ans ne sont pas associées aux recommandations partagées dans les annonces et certains autres contextes”.

Où changer les paramètres de confidentialité ?

Vous pouvez trouver l’ensemble des paramètres de confidentialité de Google+ sur cette page.

Quant à Facebook, pour éviter l’affichage de vos données dans des messages publicitaires, sélectionnez “Personne” dans la liste déroulante et validez. L’ensemble des paramètres de confidentialité se trouve sur cette page.

Pour Twitter, c’est plus compliqué et limité : en effet, soit vous rendez votre compte public, soit vous le passez en privé. Rien de très flexible… Si votre compte est public comme le mien, vous voudrez peut-être décocher toutes les cases dans la section “Confidentialité” sur cette page. Mais cela n’empêchera pas Twitter de dévoiler vos intérêts en fonction des comptes que vous suivez et des comptes qui vous suivent. Et on ne peut pas éviter d’apparaitre dans ces suggestions, à moins de passer le compte en privé (en cochant la case “Protéger mes tweets”).